Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • : En mer comme dans l'air, l'amer est un point de repère. Ainsi, ce blog pourra indiquer une direction aux navigateurs perdus. Mais attention aux naufrageurs (qui ne sont pas tous des lumières) et qui agitent, sans… fard, leurs lanternes dans la nuit. Ici, aucun sujet n’est exclu a priori. On pourra parler politique, littérature, musique, sport, déconnade… mais aussi spécificités régionales — voire locales — ne surprenant personne dans ce coin de terre nommé Saintonge Maritime.
  • Contact

Annuaires

http://www.wikio.fr   
   

Recherche

Archives

Catégories

17 mars 2009 2 17 /03 /mars /2009 08:47
Déjà, on n'aurait pas dû accepter de jouer un dimanche. En Angleterre ! C'était cousu de fil blanc (pas du fil d'Écosse) avec une rose bien rouge. Quelle confiance voulez-vous accorder à des gens qui ne mangent pas de cagouilles (escargots pour les étrangers qui sont pas d'là) ? Qu'ils dédaignent nos cuisses de grenouilles et nos fleurs de banlieues, on veut bien, mais nos cagouilles, fî d'garce, créyez-vous qu'ol é possib' de voère des affeires de meinme ? Et ce public chambreur qui nous serine "Swing low sweet chariot"... manière de charrier nos poussifs chevaux de trait. Parfois, les anglais, ils ne chantent pas du tout. D'autres fois, ils ne se mettent à chanter que vers la fin, mais là, ils ont démarré de bonne heure ! Nous, les gentils Français, civilisés, mangeurs de cagouilles, on faisait pâle figure avec nos chants délicats et sophistiqués. Des chants pacifiques qui suggèrent juste d'égorger bien proprement nos adversaires (suppôts de la tyrannie) afin d'abreuver nos sillons avec leur sang impur. Mais qui le suggèrent avec modération.
Tandis qu'eux, les étrangers (qui sont bien étranges, il faut le dire) ils sautent sans le moindre remords et sans aucun souci de la bienséance, la case "meurtre xénophobe" et vous mènent sans plus tergiverser, à l'église anglicane pour vous y faire entendre leur gospel pour blanc. Du "blanco-spirituel", disait Jean Yanne.
En dépit de cette ambiance délétère, tout au long de ce match et surtout de la première mi-temps — superbe au demeurant — on s'est sentis bien Français, bien nuls, bien désunis, bien ridicules... bien sarkozystes en quelque sorte. À tel point qu'on ne comptait même plus les points ; ils défilaient, simplement, comme les rodomontades et les reculades de notre grand petit homme... De son passage, que l'on espère court, à la tête de notre beau pays, on ne retiendra que ce qu'il a réussi à nous insuffler : la culture de la défaite.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les naufrageurs - dans Sport
commenter cet article

commentaires

Volpone 18/03/2009 18:49

Merci les naufrageurs : on connaissait little big man, maintenant on connaît big little man.

Les naufrageurs 18/03/2009 19:46


Pauvre Jack Crabb !


Victor 18/03/2009 04:28

Même un mauvais match de rugby est plus passionnant qu'un bon match de foot!!!!

Les naufrageurs 18/03/2009 08:39


Vous voulez dire... qu'un match de foot de ligue 1. Parce que s'il s'agit d'un match de la coupe d'Angleterre, ça peut devenir passionnant aussi.


Forever 17/03/2009 18:25

Un peu de mauvaise foi, les naufrageurs.

Les naufrageurs 18/03/2009 08:34


Et depuis quand des naufrageurs seraient-ils de bonne foi ?


Forever 17/03/2009 17:24

Je ne suis pas sarkomanique, mais avouez que le rendre responsable d'une défaite au rugby, c'est gonflé.

Les naufrageurs 17/03/2009 17:40


Il est responsable. Et si un jour, un ouragan détruit la Saintonge maritime, il sera responsable. Il prétend faire la pluie et le beau temps, qu'il assume.


tintin17113 17/03/2009 15:03

Le coq a les pieds dans la merde, mais ça ne l'empêche pas de chanter.

Les naufrageurs 17/03/2009 15:21


Cocorico ! Et vive le bouclier fiscal !