Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • : En mer comme dans l'air, l'amer est un point de repère. Ainsi, ce blog pourra indiquer une direction aux navigateurs perdus. Mais attention aux naufrageurs (qui ne sont pas tous des lumières) et qui agitent, sans… fard, leurs lanternes dans la nuit. Ici, aucun sujet n’est exclu a priori. On pourra parler politique, littérature, musique, sport, déconnade… mais aussi spécificités régionales — voire locales — ne surprenant personne dans ce coin de terre nommé Saintonge Maritime.
  • Contact

Annuaires

http://www.wikio.fr   
   

Recherche

Archives

Catégories

25 mars 2009 3 25 /03 /mars /2009 09:33
Et revoilà Ségolène ! Certains s'en réjouissent avec une ferveur parfois exagérée. D'autres sur un ton excédé, blasé, dégoûté, lâchent une phrase du genre "y'avait longtemps...". Pourtant, elle ne réapparaît pas dans le but de remplir les trois premiers rangs du Zénith afin de leur tenir un discours des plus convenus sur une possible rénovation d'un parti qui s'enferre chaque jour un peu plus dans ses contradictions internes et ses débats florentins. Pauvre Martine ! Elle semble pourtant de bonne volonté, elle met du coeur à l'ouvrage, mais avec les alliés qu'elle a... que peut-elle faire ? Et, puis, c'est agaçant à la fin, dès qu'elle essaie de remuer le "grand corps malade", voilà l'Autre qui rapplique et qui la ringardise un peu plus.
L'Autre, c'est elle, Ségolène. Allez savoir pourquoi elle sonne (presque) toujours juste quand son parti n'en finit pas de sonner faux, voire creux. Pendant qu'ils théorisent, elle est dans le concret, dans la vie, avec les gens. Elle, à qui le moindre innocent lapsus est reproché par ses irréductibles ennemis, ne peut pas être critiquée sur sa présence au chevet de l'entreprise Heuliez ; elle est sur son territoire et dans ses prérogatives de Présidente de Région (voir
la motion des élus de Poitou-Charentes). Et surtout, elle ne vient pas seulement pour parler ; les gens de chez Heuliez, syndicalistes, patrons, salariés, elle les connaît, les a déjà rencontrés, aidés. C'est une entreprise qu'elle a su inscrire dans le grand projet de croissance verte qui donne au Poitou-Charentes plusieurs longueurs d'avance sur les autres régions de France. Car non seulement elle a su doter sa Région d'un ambitieux et novateur plan photovoltaïque, mais elle a aussi concrétisé le projet de voiture électrique en y associant Heuliez. Si l'entreprise peut encore être sauvée, ce sera par cette voie.
Ce qui a toujours différencié Ségolène Royal de ses pâles concurrent(e)s, c'est son charisme. Aujourd'hui, elle y ajoute une crédibilité validée par l'expérience : sa présence chez Heuliez comme dans les manifs est inattaquable. Elle y est toujours allée, elle. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les naufrageurs - dans Région
commenter cet article

commentaires

Agnès 27/03/2009 03:23

Je viens de découvrir grâce à vous, le plan énergie solaire de la Région Poitou-Charentes, et je suis impressionnée. Sans être ségoléniste, je trouve qu'il y a là un choix courageux et qui va dans le sens de l'histoire. Mais pourquoi les médias n'en parlent-ils pas?

Les naufrageurs 27/03/2009 09:04


Ça ne se passe pas à Paris.


Johnny Guitare 26/03/2009 19:25

Habile ? une chance ! Qu'est-ce que vous diriez si elle était maladroite, notre future présidente.

Les naufrageurs 27/03/2009 08:30


On l'appellerait Martine... Non, c'est trop vache ! En tout cas, bravo pour le pseudo. C'est le plus beau de tous les westerns,
"Johnny Guitare".


Saintaise 25/03/2009 18:57

Ce qui rebute chez elle, c'est son extrême habileté. Voyez comme elle a fait le choix de "perdre" l'élection au PS, mais de justesse... Mitterrand aurait aimé ça. Mais évidemment, tant d'habileté peut nuire à la popularité.

Les naufrageurs 25/03/2009 20:22


Chère Saintaise, votre hypothèse du "perdre exprès" laisse les naufrageurs sans voix. Mais en y réfléchissant..


fargon 25/03/2009 16:14

Beau titre, mais "à la poursuite de la dame en vert" ce serait bien aussi. Non? vu que tout le monde lui court après sans jamais l'attrapper.

Les naufrageurs 25/03/2009 17:31


Si le Don Juan du FMI veut l'attraper à la course, c'est vrai qu'il va devoir se livrer à quelques exercices physiques pour perdre ses kilos superflus.