Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • : En mer comme dans l'air, l'amer est un point de repère. Ainsi, ce blog pourra indiquer une direction aux navigateurs perdus. Mais attention aux naufrageurs (qui ne sont pas tous des lumières) et qui agitent, sans… fard, leurs lanternes dans la nuit. Ici, aucun sujet n’est exclu a priori. On pourra parler politique, littérature, musique, sport, déconnade… mais aussi spécificités régionales — voire locales — ne surprenant personne dans ce coin de terre nommé Saintonge Maritime.
  • Contact

Annuaires

http://www.wikio.fr   
   

Recherche

Archives

Catégories

14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 18:03
On l'avait oubliée, Candi Staton. Il faut bien reconnaître qu'elle avait tout fait pour ça ! Pourtant, dans les années... disons... 70... elle eut son heure de gloire. Une des très bonnes chanteuses de musique soul. Puis, au fil d'albums qui s'éloignaient de plus en plus de la great black music, on l'avait oubliée. Et voilà que dimanche soir, sans prévenir, Anne Chépeau nous la remet dans les oreilles.
Vous ne connaissez pas Anne Chépeau ? Remarquez... nous, on ne la connaît pas depuis longtemps vu que sa rubrique sur France Infos (moins de 4 minutes) passe en même temps que l'émission culte de France Inter, "Le Masque et la Plume", le dimanche soir. Pourtant ça vaut souvent la peine de zapper de 20H.21 à 20H.25 pour écouter "Tendance Jazz". Anne Chépeau y présente en général deux albums, deux artistes, deux nouveautés... Dimanche dernier, après l'excellent pianiste Franck Avitabile ("Paris Sketches"), elle nous a parlé de cette ancienne chanteuse de soul, Candi Staton qui vient de sortir un nouveau CD et qui se produira à l'Alhambra de Paris, vendredi. On écoutait d'une oreille distraite... Candi Staton, ça nous disait bien quelque chose... mais quoi ? Alors, est arrivé l'extrait de l'album et là, tout est revenu d'un coup ; en trente secondes, on a compris pourquoi la dame sortait enfin de son oubli. Avec la soul music, on frôle souvent la pire variété dans la production actuelle, mais quand l'artiste parvient à plonger jusqu'aux racines du
gospel, du blues et du meilleur Rhythm and blues(R'n'B'), pour dénuder son Moi le plus profond, l'émotion est forcément au rendez-vous.
Allez, on ne va pas vous baratiner longtemps là-dessus. Allez faire un tour sur
Myspace et écoutez trois extraits du dernier CD de Candi Staton"Who’s hurting now". Elle va vous mettre sur le cul ! Elle a dans sa voix, toute une histoire, la sienne et celle de son peuple, toute une souffrance, plein de fêlures, de déchirures. C'est perceptible dans la moindre intonation et c'est superbe. D'accord le troisième morceau est fait pour la danse, d'accord c'est un slow, mais franchement, si vous n'arrivez pas à emballer sur cette musique...
PS : La chronique d'Anne Chépeau est également diffusée de dimanche à 14H.42, 17H.51,  22h21 et 23h51.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les naufrageurs - dans Musique
commenter cet article

commentaires

Marie10 16/04/2009 18:58

Quel pied ! Quand vous tomberez sur une autre oubliée de cette trempe, n'oubliez pas de nous la signaler.

Les naufrageurs 16/04/2009 19:26


Promis ! Et de votre côté, n'hésitez pas non plus.


Hacène 16/04/2009 13:27

En effet, ça a la pêche et ça la donne ! Merci...

Les naufrageurs 16/04/2009 18:40


Et ça n'a rien à voir avec la pêche aux moules !


Nachery 15/04/2009 12:25

Je viens de l'écouter sur Myspace et je confirme, ça décoiffe!!! Une voix et un style qui rapellent Aretha Franklin à son meilleur niveau.