Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • : En mer comme dans l'air, l'amer est un point de repère. Ainsi, ce blog pourra indiquer une direction aux navigateurs perdus. Mais attention aux naufrageurs (qui ne sont pas tous des lumières) et qui agitent, sans… fard, leurs lanternes dans la nuit. Ici, aucun sujet n’est exclu a priori. On pourra parler politique, littérature, musique, sport, déconnade… mais aussi spécificités régionales — voire locales — ne surprenant personne dans ce coin de terre nommé Saintonge Maritime.
  • Contact

Annuaires

http://www.wikio.fr   
   

Recherche

Archives

Catégories

17 avril 2009 5 17 /04 /avril /2009 09:56
Aurions-nous découvert une "naufrageuse" ? Elle se prénomme Marie et nous suggère très opportunément un article sur notre bien-aimée Ministre de l'Intérieur, Michèle Alliot... Marie (comme par hasard) prétextant, avec la mauvaise foi bien connue des gens de gauche, qu'en se défoulant sur ce parangon de féminisme, de désintéressement et d'ouverture d'esprit... les abominables misogynes que nous sommes, pourraient laisser en paix ses consoeurs (en politique), Martine, Ségolène, Rama... et les autres. Une bique-émissaire en quelque sorte !
Il faut bien admettre que la dame a le profil et semble même se complaire dans l'impopularité ce qui, au demeurant, pourrait être sympathique. Elle suit la trace de son prédécesseur, montre ses muscles, donne des coups de gueule, menace... et ne fait pratiquement rien de concret. Puisque ce fut payant pour le Sarko, pourquoi ne le serait-ce pas pour l'Alliot ? Un truc la gênait toutefois : l'absence d'une cause à la hauteur de son immense ambition. L'anti-terrorisme pourrait être cette cause... On sait en effet à quel point ce fléau est apprécié de tous les dirigeants de droite, en France et ailleurs, qui trouvent dans sa mise en oeuvre, les fondements de leur politique ultra-sécuritaire : caméras partout, prisons bondées, flics omniprésents, interdictions diverses (jusqu'aux foulards pourtant plus souvent anti-lacrymo que fondamentalistes). Mais de terroristes point. C'est là-dessus, que débarquent
les Pieds nickelés de Tarnac... On connaît la suite.
Un vieux bonhomme, un soir de déprime trois étoiles, nous racontait affalé sur le comptoir d'un bar de St Georges-de-Didonne, ses "exploits" de jeunesse. Avec quelques drôles dans son genre, dans les années soixante, il s'amusaient à dégommer à coups de frondes, les "godets" en verre soutenant les fils en haut des poteaux électriques. Leurs caténaires à eux ! Ils s'attaquaient même — très occasionnellement — aux vitres des résidences secondaires. Ils en avaient fait une compétition. Hé bien, croyez-le ou non, jamais en ces temps obscurs et reculés, on n'a eu l'idée de les qualifier de terroristes. Même pas de saboteurs. Tout au plus les a-t-on traités de branleurs...
Il tombait bien Julien Coupat. Alors, elle en a fait l'ennemi public numéro un. Comme ça, en claquant dans ses doigts. Mais franchement, même sans les accablantes (pour MAM) contre-enquêtes journalistiques de ces derniers jours, qui pouvait et qui peut encore croire à de pareilles fables ? Ce serait du plus haut comique si ce n'était pas aussi inquiétant pour nos libertés. Quand un homme est maintenu en prison sans la moindre preuve, les droits de l'Homme sont menacés. Une fois de plus !

Partager cet article

Repost 0
Published by Les naufrageurs - dans Société
commenter cet article

commentaires

christina 20/05/2009 01:42

(HS suite : dans la partie articles ça marche bien (liens > autres lectures), mais sur la page de liens je n'ai pas encore réussi à faire mon menu au survol)

Les naufrageurs 20/05/2009 08:18


Restons zen.


christina 05/05/2009 23:25

Oui, ça aussi je ne comprends pas, le loto, la pub, sarko, qui peut y croire ?
Merci pour le compliment et le lien !
Bien sûr que je vais ajouter un lien chez moi - déjà pour moi, pour vous retrouver facilement... mais faut que je fasse qqs modifications sur ma page de liens pour cela, encore une nuit blanche en perspective...

Les naufrageurs 06/05/2009 07:38


Bon courage, à bientôt.


christina 05/05/2009 01:59

suite au com du bordelais : le jour des élections j'ai dit au voisin que je ne comprenais pas que les pauvres se tirent une balle dans le pied - il m'a répondu : "faut pas oublier que les pauvres espèrent devenir riches" - je suis tombée sur le cul, ça ne m'était jamais venu à l'idée... (et devenir riches quitte à marcher sur leurs semblables...) c'est désespérant, on n'est pas rendus...

Mais ce que j'ai trouvé plutôt encourageant, c'est qu'à la manif du 31 janvier contre ces lois anti-terroristes (et employées bien hors-la-loi), j'ai vu des tas de gens "normaux" comme moi, et de toutes sortes, allant pour la première fois à une manif, conscients qu'il était grand temps de réagir... (quand je dis normaux, je veux dire a priori pas concernés... mais au train où vont les choses...)

Merci pour cet article et pleins d'autres - au moins les bugs d'ob ont ça de bon qu'ils me font découvrir des blogs intéressants !

Les naufrageurs 05/05/2009 08:31



Si les pauvres ne faisaient qu'aspirer à devenir riches, ce serait bien assez grave, mais le pire c'est qu'ils ont tendance à croire ceux qui leur promettent de
devenir riches (la Française des jeux, la pub, Sarkozy...). On assiste tout de même à certaines prises de conscience réconfortantes...
Et puisque notre blog te plaît, tu dois savoir que le tien nous a vraiment tapé dans l'oeil. Et ce n'est pas de la politesse, c'est vrai de vrai. La preuve ? Nous venons de mettre un lien vers
ton blog. De ton côté, tu fais comme tu veux.
 



Bordelais 20/04/2009 22:43

Le problème du tout-sécuritaire dans lequel nous plongeons un peu plus chaque jour, cest qu'il sagit d'une vraie volonté populaire. On pourrait croire à une contradiction, mais non : il semble que plus les gens soient pauvres, plus ils réclament de l'ordre sans s'apercevoir qu'ils font le jeu de ceux qui sont prêts à instaurer un ordre policier.

Les naufrageurs 21/04/2009 07:38


L'histoire est malheureusement riche d'exemples étayant cette théorie. Les périodes de crise économique (ou morale) sont propices aux montées de tous les
fanatismes.


Zeroual 19/04/2009 05:14

La technique est la même que celle qui consiste à foutre le feu aux banlieues quand on veut faire oublier au téléspectateur les dégats d'une politique économique calamiteuse. Ces méthodes sont misérables car elle transforment le réel en spectacle de marionnettes dont les dirigeants tirent les ficelles.

Les naufrageurs 19/04/2009 09:09


On est tout de même en droit de se demander pourquoi des ficelles aussi usées fonctionnent encore.


judoka 18/04/2009 04:26

La prétention et l'ambition de cette femme n'ont d'égale que son mépris pour le "petit peuple". Que représente la vie d'un homme pour cet être qui se croit tellement supérieur? Rien. Et voilà ce qui est grave; nos élus qui se prétendent nos élites ont perdu toute notion du service public. Ils servent d'abord leur carrière sans honte et sans scrupule. C'est ce qui restera du bref passage de Sarkozy à la tête de l'État.

Les naufrageurs 18/04/2009 09:07


Puissiez-vous ne pas vous tromper quant la brièveté...


Marie10 17/04/2009 20:27

Hé bien dites-moi, vous ne traînez pas, les naufrageurs. On vous fait une suggestion et hop, c'est parti. La formule "bique émissaire" n'est peut être pas d'une délicatesse extrême mais elle m'a bien fait marrer. Et elle prouve que la féminisation excessive peut aller à l'encontre du but rechercher. Bien joué !

Les naufrageurs 18/04/2009 09:08


Vous êtes une sainte, Marie.