Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • : En mer comme dans l'air, l'amer est un point de repère. Ainsi, ce blog pourra indiquer une direction aux navigateurs perdus. Mais attention aux naufrageurs (qui ne sont pas tous des lumières) et qui agitent, sans… fard, leurs lanternes dans la nuit. Ici, aucun sujet n’est exclu a priori. On pourra parler politique, littérature, musique, sport, déconnade… mais aussi spécificités régionales — voire locales — ne surprenant personne dans ce coin de terre nommé Saintonge Maritime.
  • Contact

Annuaires

http://www.wikio.fr   
   

Recherche

Archives

Catégories

18 mai 2009 1 18 /05 /mai /2009 17:34
Vous recommander la visite d'une exposition de peinture, à seulement quelques jours de sa fermeture, ce n'est pas idéal, nous l'admettons. Mais il faut bien dire qu'à Royan (ailleurs, on ne sait pas trop...), on propose parfois des manifestations artistiques passionnantes, mais on oublie un peu trop de le faire savoir. C'est seulement, ce matin, lors d'une visite à la Librairie du Rivage, qu'un de nos bons copains a trouvé le petit papier annonçant cette expo qui se tient au Palais des Congrès (au premier étage) depuis le 5 mai et qui fermera ses portes jeudi 21 mai. Il n'est donc pas trop tard !
Le grand espace offert aux oeuvres par cette salle dénudée, toute blanche, impersonnelle, les offre au regard de manière totalement neutre ce qui n'est pas loin d'être idéal dans le cas présent. Les sons parasites issus des autres activités du lieu sont un peu moins favorables... Qu'importe, ils sont juste un rappel de notre bruyante société, mais  n'affectent en rien notre perception. On fait très rapidement le vide, on se plonge dans le paysage et ses mille détails, on atteint l'état de contemplation sans même l'avoir cherché. Il est vrai que l'auteur, Claude Margat, parcourt depuis de nombreuses années, les chemins de la philosophie taoïste, explorant inlassablement la démarche des grands maîtres lettrés chinois. Son approche poétique du paysage en est nourrie. L'image des marais de Rochefort qu'il connaît intimement, charnellement, se confond avec celle des paysages de Chine que plusieurs séjours prolongés lui ont permis de mieux intégrer. Ici, le paysage passe outre la description pour devenir émotion, sentiment.
La démarche de Margat et sa manière d'appréhender le monde qui l'entoure ne sont certainement pas étrangères aux vibrations que nous rencontrons nous-mêmes à l'approche de ses oeuvres. Il ne peint pas sur place, ne prend pas de notes, se contente d'intégrer l'espace, d'y vivre, de s'y diluer avant de le restituer dans la solitude habitée de son atelier. C'est que notre homme est non seulement peintre mais aussi écrivain. Alors, après avoir contemplé les images, laissons lui les mots : "Le suprême bénéfice de l'action de peindre est que l'on est conduit à tout observer dans le détail. Le regard chaque jour se tourne vers la rive et s'émerveille de pouvoir l'explorer. L'action de peindre produit un dépôt à la surface duquel vibre la présence du vivant." Et plus loin : "Un paysage que l'on peint sans y avoir vécu n'est qu'une image sans âme."

Palais des Congrès de Royan (premier étage) jusqu'au 21 mai.
À lire : Poussières du Guangxi, L’horizon des cent pas et plus récemment Daoren, un rêve habitable, aux éditions de la Différence.

Partager cet article

Repost 0
Published by Les naufrageurs - dans Art
commenter cet article

commentaires

Agnès 19/05/2009 09:43

J'ai eu la chance de voir une expo de Claude Margat à Poitiers, voilà 1 an ou 2. Je confirme qu'il ne faut pas rater ça.

Les naufrageurs 19/05/2009 09:54


Mais pour Royan, il faut faire vite !


Spartacus 18/05/2009 23:40

Dommage que Royan soit un peu loin de ma base... Voila une peinture qui m'accroche, je me serai volontiers plongé dedans

Les naufrageurs 19/05/2009 08:01


Dans le bouquin de Claude Margat L'horizon des cent pas, il y a de nombreuses
reproductions de ses oeuvres. Sinon, il faut attendre une expo plus proche de vos bases, ce qui n'est pas impossible...