Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • : En mer comme dans l'air, l'amer est un point de repère. Ainsi, ce blog pourra indiquer une direction aux navigateurs perdus. Mais attention aux naufrageurs (qui ne sont pas tous des lumières) et qui agitent, sans… fard, leurs lanternes dans la nuit. Ici, aucun sujet n’est exclu a priori. On pourra parler politique, littérature, musique, sport, déconnade… mais aussi spécificités régionales — voire locales — ne surprenant personne dans ce coin de terre nommé Saintonge Maritime.
  • Contact

Annuaires

http://www.wikio.fr   
   

Recherche

Archives

Catégories

29 mai 2009 5 29 /05 /mai /2009 15:32

Dans un article intitulé subtilement (hum !) "Cicéron c'est Poincaré", publié voilà plus de 2 mois maintenant, nous offrions à nos visiteurs forcément avides de beautés originales, la photo d'un rond-point, quelque part en Saintonge maritime, celui de Ronce-les-Bains, avec ses petits bateaux de papier, souvenirs délicieux de notre enfance peu studieuse. Aujourd'hui, sans trop nous déplacer, nous proposons à votre oeil exercé, un autre de ces ronds-points qui, parfois, nous rendent la bagnole un peu (juste un peu...) plus supportable. Il se situe à Breuillet, sur la départementale qui relie Saujon (ville natale de l'auteur de "L'affaire Lerouge", Émile Gaboriau, l'inspirateur de Conan Doyle) à La Tremblade, capitale incontestée de l'huître verte. Les deux autres voies conduisent au centre de Breuillet et à Mornac-sur-Seudre, là où vivent les « Mornassons » que l’abbé et néanmoins érudit Paul Travers définit comme « une race étrange qui ne passe jamais par où passent les autres et agit toujours différemment, ayant même sa prononciation personnelle du saintongeais. » Notre ami Tintin 17113 appréciera…

Pour en revenir à ce rond-point, il est d’inspiration ostréicole avec une cabane traditionnelle assez bien reproduite, un chaland (barque) et… un palmier. Ce dernier élément ne surprendra que les touristes. On sait ici que cet arbre est depuis longtemps acclimaté à notre région. Certains prétendent même qu’il figurait autrefois dans toutes les cours de fermes appartenant à des protestants. Une affirmation controversée par ceux qui font remarquer que les diverses persécutions dont les protestants — majoritaires en presqu’île d’Arvert — furent victimes au cours des siècles, ne les incitait pas forcément à arborer un signe aussi visible que ce bel arbre.

Néanmoins, si le palmier est plutôt rare sur nos ronds-points, la cabane ostréicole et son chaland y poussent relativement bien. Seul petit problème de ces reproductions presque grandeur nature : quand la place manque, on dirait parfois plus une « cabane au fond du jardingue » qu’un établissement voué à la culture et à la commercialisation de notre mollusque préféré. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les naufrageurs - dans Saintonge-Maritime
commenter cet article

commentaires

Agnès 30/05/2009 19:48

Il est un peu exagéré de récupérer Gaboriau sous l'unique prétexte qu'il est né à Saujon. Il est également exagéré de le comparer au génial Conan Doyle.

Les naufrageurs 30/05/2009 20:50


En recherche de paternité, Edgar Poë doit mettre tout le monde d'accord.


Tintin17113 30/05/2009 10:52

Vous êtes mignons, les naufrageurs mais vous pourriez nous dire où vous avez trouvé cette citation de l'abbé Travers.

Les naufrageurs 30/05/2009 11:10


Il suffit de demander, Tintin. La citation figure à la page 43 de l'ouvrage "En Pays d'Arvert" publé par l'abbé Paul Travers, curé des Mathes, en 1973. On le trouve
parfois en occase sur Internet... En fait, l'auteur parle du Pertuis de Maumusson (entre Oléron et le continent) pour lequel il existe deux passes, celle de Gatseau et celle dite des Mornassons,
beaucoup plus étroite et dangereuse, nommée ainsi à cause de cette "race étrange".


Tintin17113 30/05/2009 09:33

Je ne peux pas croire qu'un homme d'église ait put écrire une chose pareille sur les habitants de Mornac. Il n'a pas tort pour ce qui concerne la prononciation du saintongeais, mais sur le reste, j'émets les plus grande réserves.

Les naufrageurs 30/05/2009 10:03


Depuis la fin de la sainte inquisition, les hommes d'église ne sont plus ce qu'ils étaient... Tout fout l'camp ! Cependant, nous connaissons nous aussi quelques
"non-Mornassons" qui ne font rien comme les autres... 


Spartacus 29/05/2009 22:25

Une possibilité de pause pipi originale, qui nous change du bas-côté habituel..

Les naufrageurs 29/05/2009 22:38


Pourquoi pas ? comme disait Charcot. L'important c'est de po-si-ti-ver, mais pas forcément au carrefour.