Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • : En mer comme dans l'air, l'amer est un point de repère. Ainsi, ce blog pourra indiquer une direction aux navigateurs perdus. Mais attention aux naufrageurs (qui ne sont pas tous des lumières) et qui agitent, sans… fard, leurs lanternes dans la nuit. Ici, aucun sujet n’est exclu a priori. On pourra parler politique, littérature, musique, sport, déconnade… mais aussi spécificités régionales — voire locales — ne surprenant personne dans ce coin de terre nommé Saintonge Maritime.
  • Contact

Annuaires

http://www.wikio.fr   
   

Recherche

Archives

Catégories

5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 10:04
Bayrou aurait "pété les plombs" pour reprendre la formule de Daniel Cohn-Bendit après une émission de télé dont tout le monde parle mais que, bien évidemment, personne — en dehors des militants des partis représentés — n'a eu le courage (ou la folie) de regarder. Déjà bien joli (comme dirait Eva) si le citoyen se déplace dimanche pour aller voter. Si en plus il fallait qu'il se tape des émissions chiantes. Et inutiles ! Mais bon, pour une fois, il s'y serait passé quelque chose, à la télé. Bayrou aurait "pété les plombs". Ce qui laisserait entendre que ce serait une nouveauté, qu'il s'agirait d'un homme équilibré, pas mégalo pour deux ronds, qui tout à coup se serait laissé aller à un coup de sang. Voilà qui est fort aimable pour un personnage qui s'enfonce chaque jour un peu plus dans dans le culte de SA personnalité. "Minable" aurait aussi commenté Cohn-Bendit. Et que pouvait-il dire d'autre ?
Ainsi, dans la même soirée, un ancien-futur président de Sa République aussi autoproclamé que fragilisé par les derniers sondages, accuse un concurrent d'être pédophile (ou peu s'en faut...) et d'avoir déjeuné — en qualité de président du groupe écolo  — avec le Président actuel de notre République. Déconnons un peu et regroupons les deux "informations bayrouesques" : on obtient un titre que ne renierait pas "Minute" : "Un pédophile reçu à l'Élysée". Là, on se trouve devant une injure caractérisée envers le chef de l'État pour qui nous n'avons pas une sympathie débordante, mais qui n'a jamais justifié de telles acusations. Évidemment, la ficelle est trop grosse pour être invisible, et celui qui ne sera jamais président d'autre chose que du Modem apparaît alors dans toute sa "minablitude" !
Redevenons un peu sérieux et demandons-nous pourquoi le leader d'une respectable formation du centre-droit emploie soudain les méthodes de l'extrême-droite. C'est vrai, jusque là, seule Marine Le Pen avait utilisé ces 2 ou 3 phrases maladroites et provocatrices du leader des Verts, extraites d'un bouquin publié en 1975 et qui, à l'époque, n'avait choqué personne. Même si son intelligence n'est pas aveuglante, Bayrou a compris que le succès de Sarkozy est dû à ses coups de menton sécuritaires. C'est ainsi que Chouchou a pris à Papy Le Pen une bonne partie de son électorat. Alors, pourquoi ne pas suivre cet auguste exemple quand on n'est qu'un modeste élu municipal béarnais bourré d'ambition ? Le problème, c'est qu'il n'y a plus rien à piquer à Le Pen. De Villiers et Sarko ont tout récuré ; les grognards qui lui restent, au vieux Jean-Marie,
son dernier carré de fidèles, les véritables électeurs du FN ne s'en iront jamais ailleurs.
On notera enfin que le candidat qui se fait traîner dans la boue pour quelques mots malheureux écrits voilà plus de 3 décennies, est à peu près le seul à avoir fait une véritable campagne sur l'Europe, une campagne d'explication, de dialogue, nourrie d'un véritable projet. Une campagne digne. Et si les listes des Verts en sont récompensées demain, ce ne sera que justice !

Partager cet article

Repost 0
Published by Les naufrageurs - dans Politique
commenter cet article

commentaires