Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • : En mer comme dans l'air, l'amer est un point de repère. Ainsi, ce blog pourra indiquer une direction aux navigateurs perdus. Mais attention aux naufrageurs (qui ne sont pas tous des lumières) et qui agitent, sans… fard, leurs lanternes dans la nuit. Ici, aucun sujet n’est exclu a priori. On pourra parler politique, littérature, musique, sport, déconnade… mais aussi spécificités régionales — voire locales — ne surprenant personne dans ce coin de terre nommé Saintonge Maritime.
  • Contact

Annuaires

http://www.wikio.fr   
   

Recherche

Archives

Catégories

27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 19:32

Les traîtres réussissent à Stéphane Guillon. Sa chronique matutinale sur Besson, même si elle était un peu moins drôle que celle sur DSK (un must !), connaît presque le même succès. Et grâce à lui, la direction de France Inter a pu de nouveau se ridiculiser. Sans la complicité de Demorand. Mais le meilleur était à venir ! Voici la lumineuse chronique de François Morel à laquelle les naufrageurs de Saintonge adhèrent sans la moindre retenue.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les naufrageurs - dans Société
commenter cet article

commentaires

el papou 30/03/2010 14:27


Lol aussi....!
à pluche...


el papou 30/03/2010 09:26


mdr..!
(c'est aussi du langage texto;
ce n'est pas "merde", c'est "mort de rire..!"

:-)))


Les naufrageurs 30/03/2010 14:05


Laughing out loud !


el papou 30/03/2010 02:01


Non, non.
Juste un petit signe ":-))" représentant un sourire.
( en langage "texto".)


Les naufrageurs 30/03/2010 08:07


C'est sympa. Un seul inconvénient : le temps de chercher les parenthèses et les guillemets, on a trois fois le temps d'écrire le mot "sourire".


el papou 29/03/2010 18:34


:-))


Les naufrageurs 29/03/2010 20:01


un problème ?


el papou 28/03/2010 00:33


Toujours superbe ici..!
:-)))


Les naufrageurs 29/03/2010 07:29


Presque toujours. Restons modestes...