Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • : En mer comme dans l'air, l'amer est un point de repère. Ainsi, ce blog pourra indiquer une direction aux navigateurs perdus. Mais attention aux naufrageurs (qui ne sont pas tous des lumières) et qui agitent, sans… fard, leurs lanternes dans la nuit. Ici, aucun sujet n’est exclu a priori. On pourra parler politique, littérature, musique, sport, déconnade… mais aussi spécificités régionales — voire locales — ne surprenant personne dans ce coin de terre nommé Saintonge Maritime.
  • Contact

Annuaires

http://www.wikio.fr   
   

Recherche

Archives

Catégories

2 juin 2010 3 02 /06 /juin /2010 09:28

2428745644_ddbccf674d.jpgIncroyable ! En notre bonne ville de Royan où mieux vaut s'installer gérontologue que pédiâtre, les Municipales de dimanche s'annoncent historiques. La gauche qui ne représente guère plus de 20% (à marée haute, en période de "maline") et qui a l'audace de se présenter avec une tête de liste issue d'un parti historiquement moribond, a déjà remporté une victoire indiscutable. Il suffit de regarder : elle est partout, la gauche ! Certes, sa liste n'atteindra sans doute pas les 10%, mais ce n'est pas si mal pour une marée basse. Et ce n'est pas l'essentiel puisque la gauche aura des élus grâce aux listes de droite. Sur les listes de droite ! Des élus douteux ? Certes, mais en cette "terre de mission", les progressistes ne sont pas en position de faire les difficiles. Faisons le compte :

Il peut chanter, notre beau Merle, le Besson local ; il a quelques chances, grâce à la proportionnelle, d'être élu sur la liste de la droite de la droite de la droite... Si cette liste l'emportait, serait-il adjoint ? A-t-il bien négocié ? Allez savoir avec ces gens-là... Côté droite traditionnelle, la gauche n'est pas moins présente. Dans une précédente édition de Sud Ouest, l'ex-adjoint de Didi Tintin (notre dépité-maire) fait un genre de coming out (contraction de coming out of the closet = sortir du placard). Si on le lit bien, il a toujours été de gauche, Bernard Giraud, même quand il était l'adjoint de Bussereau à Saint-Georges, même en se présentant avec l'UMP. Putain, il avait bien caché son jeu, on n'avait rien vu venir. Il est vrai que, si certaines personnes croient en la virginité de la mère de Jésus (célèbre résistant à l'occupation romaine), notre DSK local croit en l'existence d'un gaullisme de gauche. Un concept très novateur comme chacun pourra le constater. Et il n'est pas tout seul, le saint-Bernard à son Didi, il affirme être accompagné dans sa démarche par 3 autres candidats qui n'hésitent pas à "revendiquer une sensibilité écologiste ou même une sensibilité pleinement ancrée à gauche". Il cite notamment Pascal Révolat qui fut secrétaire du PS royannais et tête de liste de ce parti, aux Municipales de 1995. On en frémit d'aise tant on a gardé de bons souvenirs de cette époque. Et on reste subjugués par le courage et l'absence totale d'opportunisme de tout ce beau monde.

À Paris, ils ont la "gauche caviar", à Royan, nous venons d'inventer la "gauche Canada dry". Parmi les commentaires — souvent lamentables — des internautes qui ramènent leur absence de science dans notre quotidien régional, nous garderons toutefois celui qui suit car il résume bien la situation : "Des gens qui se revendiquent de gauche sur une liste UMP ! Un socialiste sur une liste UMP ! Nous nageons en pleine médiocratie, nous avons les hommes politiques que nous méritons, nos petits médiocres locaux valent ceux de plus haut. Tout ceci manque d'éthique. La vie politique de Royan est bloquée sur des pratiques d'avant et son discours relève de l'enfumage. La déraison et la perte de sens politique bronzent sur nos plages. L'électeur Royannais dort, sans doute les méfaits de son grand âge, il ne faut pas le déranger, il vient passer une retraite paisible et sécurisée ici, l'UMP locale l'a bien compris... Tout est lisse, impersonnel et n'oubliez pas votre pliant pour "les violons", les soirées sont parfois fraîches. Et n'illuminez pas l'espace d'esprit critique mais coupez les racines du rêve, Royan se gangrène lentement." Le commentaire est signé Hervé. Bravo Hervé ! On se sent moins seuls.

Et nous, les naufrageurs, qu'est-ce qu'on va faire dans cette galère ? Sans hésiter, on va voter coco ! Pour une fois qu'on peut le faire sans risquer de se retrouver au gougag, on va sûrement pas se priver... 

Partager cet article

Repost 0
Published by Les naufrageurs - dans Saintonge-Maritime
commenter cet article

commentaires

Hadrien 04/06/2010 18:02


Ils se battent comme des chifonniers : l'autre jour, l'équipe Denis reprochait à l'équipe Quentin d'avoir collé ses affiches sur le mauvais panneau. Franchement, s'ils n'ont que ça à nous proposer
comme programme...c'est nul !!!! Au début, on en rigolait, mais à force, ça devient triste à pleurer.


Les naufrageurs 04/06/2010 19:36



Une idée pour leur programme : agrandir la cour de récré.



la pecnaude 02/06/2010 15:34


Sacrée salade russe ! Il s'avère donc qu'il manque à Royan ce qui a manque à toutes les élections, des électeurs éclairés, et des candidats "vierges"... c'est pas pour demain le renouveau !


Les naufrageurs 02/06/2010 16:56



Oui... mais la spécificité de Royan, c'est l'âge. Plus les électeurs vieillissent, plus leur vue baisse. Plus les candidats vieillissent, plus leur virginité baisse.
Un genre d'équation du second degré...