Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • LES NAUFRAGEURS DE SAINTONGE
  • : En mer comme dans l'air, l'amer est un point de repère. Ainsi, ce blog pourra indiquer une direction aux navigateurs perdus. Mais attention aux naufrageurs (qui ne sont pas tous des lumières) et qui agitent, sans… fard, leurs lanternes dans la nuit. Ici, aucun sujet n’est exclu a priori. On pourra parler politique, littérature, musique, sport, déconnade… mais aussi spécificités régionales — voire locales — ne surprenant personne dans ce coin de terre nommé Saintonge Maritime.
  • Contact

Annuaires

http://www.wikio.fr   
   

Recherche

Archives

Catégories

18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 11:17
4280341274 af33e7b109Vraiment pas envie de déconner avec ça. Haïti. Juste quelques remarques sans rapport avec l'ampleur de la catastrophe, de l'émotion, de la douleur :
- On se sent un peu voyeurs à regarder le malheur à la télé, non ? La radio est tout juste plus supportable. Et pourtant, comment informer sans donner des images à voir, des sons à entendre ? On râlerait si on ne nous disait rien d'un tel événement. Compliqué tout ça. Ambigu. Disons seulement que certains informent avec plus de pudeur, plus de respect que d'autres. Du coup, ils sont aussi plus crédibles. Encore une fois, France Inter s'en tire assez bien.
- Avez-vous remarqué comme les survivants qui témoignent sur les ondes s'y expriment dans un français pur, débarrassé des tics qui encombrent notre langage quotidien ? Les pays lointains et francophones respectent plus la langue française que nous-mêmes. Notre Président de la République devrait tendre l'oreille...
- Autre ambiguïté : l'impérialisme américain nous a toujours révulsés, mais là, il faut bien avoir l'honnêteté de reconnaître que l'oncle Sam a été, et de loin, le plus réactif et qu'il s'avère aussi le plus efficace. Qu'il ait quelques visées géopolitiques inavouées n'y change rien, il est le meilleur. On en vient à rêver d'une Europe aussi unie, aussi forte, aussi rapidement mobilisée. D'une France moins bavarde, moins donneuse de leçons et plus utile, aussi.
- Comment ne pas être frappés par l'acharnement du sort (ou du bon Dieu...) sur le peuple Haïtien ? Elle cumule les malheurs, cette population, même si les catastrophes qui s'abattent sur elles ne sont pas toujours totalement naturelles. Par exemple, les terribles inondations et les tornades de ces dernières années, qui ont dévasté le pays, ont été favorisées par le déboisement excessif. La Pauvreté de ce pays n'est pas non plus une fatalité... Et pourtant, dans sa grande majorité, le peuple haïtien croit en Dieu.
- Le colonialisme porte ici comme sur le continent africain, une lourde responsabilité. La population autochtone a été complètement anéantie en quelques dizaines d'années par les conquérants espagnols et remplacée par les esclaves déportés d'Afrique. La France y a pris sa part, et a par la suite pu faire fructifier son commerce, au détriment des intérêts du pays avec la sueur et le sang des esclaves. Ainsi, les effets du séisme ont été amplifiés par la misère. Et ils risquent d'être plus durables. 
- Cette misère est également due à la corruption et à l'instabilité politiques qui sévissent en Haïti depuis son indépendance. Des régimes pourris qui se succèdent à une rapidité invraisemblable avec la bénédiction des occidentaux, Américains en tête. Sans parler de la sanglante dictature des Duvalier père et fils, de 1957 à 1986. L'horreur absolue ! On le croyait mort, l'ignoble Jean-Claude Duvalier (Bébé Doc) et le voilà qui réapparaît à la faveur du désastre. Lire à ce propos, l'éloquent article de
Courrier International.
- Dernière remarque et ultime indignation : Pendant que l'on extirpe les cadavres des décombres, les voyagistes rassurent leurs clients. "Il n'y a aucun risque de partir en vacances en République dominicaine", affirme, toute honte bue, Tourmagazine.fr. Tout juste si on ne leur promet pas, aux toutous trouillards, une vue imprenable sur l'horreur comme d'autres leur font miroiter la vue sur la mer.
Repost 0
Published by Les naufrageurs - dans International
commenter cet article